Une opération de maintenance exceptionnelle est prévue samedi 1er février 2020 entre 10h et 17h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Innovations

    Publication d'un livre blanc sur la blockchain appliquée à la santé

    PARIS (TICpharma) - Le Healthcare Data Institute (HDI), think tank créé à l'initiative d'Orange Healthcare, a publié le 16 novembre un livre blanc présentant les fondamentaux de la technologie blockchain, les questions légales qu'elle soulève dans le domaine de la santé, et des exemples de son utilisation sur ce secteur.

    Intitulé "Blockchain for better care", ce document a été élaboré par un groupe de travail du HDI monté en 2016 et piloté par David Manset, directeur recherche et innovation chez Be-Studys (groupe Be-Ys).

    Il offre une définition technique des différents types de blockchain (publique, privée, consortium) et en détaille le fonctionnement, qu'il s'agisse des modalités de partage et de validation des blocs informatiques qui les composent, des temps de transaction entre les acteurs de la chaîne, ou de la confidentialité des données échangées et des méthodes cryptographiques utilisées.

    Le document contient un canevas comprenant les points clés à prendre en compte pour décider d'avoir recours, ou non, à une blockchain (catégories d'acteurs concernés, divergences d'intérêts, pairs du réseau, données impliquées, etc.).

    Dans une deuxième partie, le livre blanc du HDI explore le sujet du recueil du consentement des patients à travers une blockchain et ses implications légales.

    La technologie blockchain pose en particulier la question des juridictions compétentes pour arbitrer les situations de conflit qui pourrait découler du recours à un registre décentralisé, sachant que les données contenues dans les chaînes de blocs, tout comme les acteurs qui participe au réseau, sont répartis sur l'ensemble du globe.

    Un autre enjeu du recours à la blockchain dans le domaine de la santé est celui de l'identification des différentes parties prenantes du réseau, alors que l'anonymat des utilisateurs a été l'un des principes fondateurs de cette technologie.

    Le livre blanc du HDI propose deux exemples d'adaptation de la blockchain à ces enjeux, avec l'utilisation d'une chaîne de blocs comme registre d'authentification du consentement des patients pour la participation à un essai clinique donné, et le recours aux "smart contracts" (protocoles informatiques qui s'auto-exécutent à certaines conditions).

    La troisième partie du document publié par le HDI détaille deux projets d'expérimentation de la blockchain dans le domaine de la santé: le projet européen "My Health My Data" (voir dépêche du 16 décembre 2016) et un projet mené par Orange et le CHU de Clermont-Ferrand, visant à permettre l'authentification des professionnels de santé sur des applications métiers sans avoir recours à un lecteur de cartes CPS.

    Dans le domaine de la santé, "on recherche encore des usages concrets de la blockchain qui dépassent la simple preuve de concept", a observé Benoît Schoeffler, directeur technique de B-Studys, qui a présenté le livre blanc lors d'un "HDI Day" organisé le 16 novembre à l'Institut Pasteur à Paris.

    Il a rappelé que des travaux étaient en cours à l'échelle internationale afin de normaliser les usages de la blockchain par la création de standards, avec la mise en place d'un groupe de travail dédié au sein de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) et aux Nations Unies.

    Le livre blanc "Blockchain for better care"

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Intelligence artificielle: le gouvernement promet des moyens humains et financiers en 2018

    Solutions

    L'Ariis et l'Inca s’allient pour créer une plateforme de données en oncologie

    PARIS (TICpharma) - Dans le cadre du nouveau contrat stratégique de filière industries et technologies de santé signé le 4 février, l'Alliance pour la recherche et l’innovation des industries de la santé (Ariis) et l'Institut national du cancer (Inca) mènent conjointement un projet visant à créer une plateforme de données en oncologie, "futur outil de recherche publique et privée, compatible avec le Health Data Hub (HDH)", a expliqué à TICpharma Marco Fiorini, porteur du projet et secrétaire général de l’Ariis.

    0 1208

    Acteurs

    Novartis prédit une transformation du secteur pharmaceutique "dans les 10 ans" grâce à la blockchain

    VIENNE (TICpharma) - Alors que l'engouement pour la blockchain de la part des laboratoires pharmaceutiques ne fait plus aucun doute, Pascal Bouquet, directeur monde en charge de la technologie, de l’architecture et du numérique du laboratoire suisse Novartis, a jugé que la technologie "transformera le secteur pharmaceutique dans les 10 ans".

    0 752

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 4 =