L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'opérateur Orange entend profiter de l'essor du marché de la santé connectée

    PARIS (TICpharma) - La transformation numérique vécue par les acteurs de santé constitue "un relais stratégique de croissance" pour Orange, dont la filiale consacrée à la santé créée il y a un an, Orange Healthcare, profite d'une croissance annuelle "à deux chiffres", a expliqué le 21 mars son directeur général, Elie Lobel.

    Le directeur général d'Orange Healthcare a dressé le bilan de la première année d'existence de la filiale d'Orange Business Services à l'occasion d'une conférence de presse organisée à Paris.

    La création d'Orange Healthcare en avril 2016 (voir encadré ci-dessous) est "un choix stratégique" de l'opérateur de télécommunications français "qui correspond à un point d'inflexion sur le marché de l'e-santé dans la plupart des pays de l'OCDE", a déclaré Elie Lobel.

    Vieillissement des populations, augmentation des pathologies chroniques, croissance exponentielle des données de santé générées par les dispositifs médicaux connectés, systèmes de santé à bout de souffle: "plusieurs défis sociétaux, économiques, technologiques et règlementaires" ont contribué selon Elie Lobel à accélérer les réflexions sur la nécessaire transformation numérique des acteurs de santé.

    En France, Orange peut compter sur la multiplication des exigences réglementaires, confirmée par "des derniers mois très riches en décisions institutionnelles", a souligné Elie Lobel, citant la mise en place de groupements hospitaliers de territoire (GHT) par la loi du 26 janvier 2016, l'adoption du règlement général européen sur la protection des données personnelles (RGPD), la présentation d'une "stratégie e-santé 2020" par le ministère de la santé, ou encore le passage d'un agrément à un processus de certification pour l'hébergement des données de santé.

    "Cette accélération est plus que bienvenue", a estimé Elie Lobel, considérant que "la France est encore dans le peloton" mais "peut encore avancer" pour prendre la tête des pays qui s'engagent dans la transformation du secteur de la santé numérique.

    Il a mis en avant l'étendue de l'offre d'Orange Healthcare, "première entité verticale au sein d'Orange Business Services", qui porte sur des solutions d'hébergement et de traitement de données de santé, de connectivité, de cyber-sécurité et de développement d'applications mobiles.

    L'industrie dans le viseur

    Présent "dans 70% des hôpitaux français", principalement par son offre de téléphonie et de connectivité, l'opérateur vise aussi à attirer dans son portefeuille de clients les institutions publiques, les assureurs et les industriels de santé amenés à investir de plus en plus dans l'éducation thérapeutique et les services aux patients.

    La plateforme Datavenue propose aux industriels plusieurs services de connectivité, de gestion intégrée de dispositifs médicaux connectés et d'exploitation des données. Des algorithmes développés par Orange et disponibles sur Datavenue permettent par exemple de construire des solutions de suivi épidémiologique ou de médecine prédictive.

    Ce savoir-faire technologique d'Orange a été mis à profit dans un partenariat noué en 2009 avec le fabricant de dispositifs cardiaques implantables LivaNova. Il s'agissait notamment de développer un système de télésurveillance des patients appareillés des défibrillateurs connectés du constructeur, à travers une plateforme de traitement des données baptisée SmartView.

    A ce jour, près de 10.000 patients dans quine pays sont connectés à cette plateforme.

    "Orange a été présent sur tous les aspects du projet: de la connexion des dispositifs à la mise en place de serveurs et de réseaux pour traiter les données", a témoigné Fadi Fakhouri, directeur de projet chez LivaNova, invité lors de la conférence de presse.

    Orange a également accompagné le constructeur dans la formalisation de sa demande d'un agrément d'hébergeur de données de santé, obtenu en 2013 auprès du ministère des affaires sociales et de la santé.

    La collaboration se poursuit aujourd'hui avec d'autres chantiers portant sur "l'analyse de données et le traitement statistique des informations générées par les implants pour nourrir des études cliniques" et sur "la cyber-sécurité" des dispositifs connectés, a indiqué Fadi Fakhouri.

    Nouvelle direction pour l'innovation

    Pour suivre l'évolution des besoins du secteur de la santé et accélérer le développement de produits et services, une direction innovation et prospective a été créée au sein d'Orange Healthcare.

    Remy Choquet, ancien directeur opérationnel du projet de banque nationale de données maladies rares au sein de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), également passé par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), a été nommé directeur de ce nouveau département en mars.

    Elie Lobel a annoncé pour 2017 l'arrivée de nouvelles solutions dans le domaine de l'ambulatoire, du maintien à domicile des personnes âgées et de la gestion sécurisée des données de santé. Il a mis en avant la croissance "à deux chiffres" d'Orange Healthcare et sa "forte ambition de croissance" en France et à l'international.

    Interrogé par TICpharma sur le poids d'Orange Healthcare au sein du groupe Orange, Elie Lobel a indiqué ne pas pouvoir communiquer précisément les résultats financiers de la filiale, agrégés au sein d'Orange Business Services qui a affiché en 2016 un chiffre d'affaires de 6,4 milliards d'euros.

    Il a toutefois assuré que l'objectif était d'atteindre "la même proportion que la part du PIB de la France allouée à la santé", légèrement supérieure à 10%. "Nous n'y sommes pas encore, il y a des marges de progrès", a-t-il reconnu.

    Orange et la santé en quelques dates
    2001: Première opération de téléchirurgie réalisée sur le réseau Très Haut Débit d'Orange depuis New York entre le chirurgien Jacques Marescaux et une patiente hospitalisée à Strasbourg
    2007: Création du département Orange innovation chargé d'identifier des services concrets à proposer en particulier aux hôpitaux en matière de télémédecine
    2010: Obtention de l'agrément hébergeur de données de santé à caractère personnel (HDS) auprès du ministère de la santé
    Avril 2016: création de la filiale Orange Healthcare
    Mars 2017: recrutement de Remy Choquet à la tête de la nouvelle direction innovation et prospective
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    La plateforme de télémédecine myDiabby étend ses applications au suivi du diabète de type 1 et 2

    Innovations

    CES 2019: le numérique en santé entre objets grand public et réelle valeur médicale

    LAS VEGAS (Nevada) (TICpharma) - Largement représentés au Consumer Electronics Show (CES), qui s'est tenu début janvier à Las Vegas, les acteurs du numérique et de la santé ont exposé une myriade d'outils, développant des stratégies variées entre produits très grand public et technologies à forte valeur pour les professionnels du secteur médical.

    0 1051

    Acteurs

    IA, blockchain, RGPD, Health Data Hub... tout ce qu'il ne fallait pas manquer en 2018

    PARIS (TICpharma) - Boom de l'intelligence artificielle (IA), développement de la blockchain en santé, révolution réglementaire en matière de protection des données, lancement du Health Data Hub... l'essor de l'e-santé s'est poursuivi en 2018, avec de plus en plus d'initiatives de la part des institutionnels, des start-up et des industriels.

    0 813

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    6 + 3 =