L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Intérêt d'une appli de stimulation musicale dans la maladie de Parkinson

    OSLO (TICpharma) - Une application mobile de stimulation musicale a permis d'améliorer la marche chez des patients atteints d'une maladie de Parkinson et semble réduire le risque de chutes, selon les résultats d'une étude pilote européenne présentés début juillet au congrès de l'European Academy of Neurology (EAN) à Oslo.

    Les patients atteints de la maladie de Parkinson ont des difficultés à marcher, avec des petits pas, une vitesse réduite et des périodes de freezing (immobilité soudaine et brève), ce qui peut favoriser les chutes.

    De précédentes études ont montré que la musique renforce la motivation pour pratiquer une activité physique et la stimulation rythmique auditive améliore la marche chez ces patients, rappellent Valérie Cochen De Cock de la clinique Beau soleil et du CHU à Montpellier et ses collègues dans le résumé de leur "e-presentation". Il s'agit de demander aux patients de marcher au rythme d'un tempo régulier, comme celui produit par un métronome.

    Dans le cadre du projet financé par la Commission européenne BeatHealth, l'équipe du CHU de Montpellier a travaillé avec le laboratoire EuroMov de l'université de Montpellier, l'université belge de Gand et celle irlandaise de Maynooth et la société espagnole Tecnalia.

    Ils ont développé BeatPark, un système de stimulation musicale de la marche, constitué notamment de capteurs placés au niveau des jambes pour enregistrer les données cinétiques de la marche du patient et d'une application mobile pour smartphone avec un logiciel capable d'analyser les données cinétiques pour adapter la musique et la synchroniser avec la cadence de marche du patient.

    La conception de ce système d'auto-rééducation, décrite par Ainara Garzo de Tecnalia et ses collègues, a fait l'objet d'une publication dans Plos One en novembre 2018, note-t-on.

    Au congrès de l'EAN, les chercheurs ont rapporté les résultats d'une étude pilote évaluant le dispositif auprès de 45 patients atteints de la maladie de Parkinson (65 ans en moyenne, score de Hoehn & Yahr de 2,4 points).

    Pendant un mois, les patients ont suivi un programme de rééducation à raison de séances de marche en extérieur de 30 minutes par jour, cinq jours par semaine, tout en écoutant de la musique avec le système BeatPark.

    Il apparaît que le nombre de chutes hebdomadaires est passé de 0,26 à l'inclusion à 0,14 après un mois d'utilisation, une diminution statistiquement significative.

    La tolérance était bonne, sans fatigue accrue mais aussi avec une réduction significative de la douleur.

    La vitesse de marche au test de 6 minutes était significativement accrue, passant de 1,28 m/s à 1,32 m/s après la rééducation, et associée à une augmentation à la fois de la cadence de marche et à la longueur du pas.

    Ces résultats sont encourageants mais doivent être confirmés dans un essai clinique randomisé, concluent les chercheurs.

    Le laboratoire EuroMov avait été lauréat, pour ce projet, du concours 2018 innovation et santé de la Société française de médecine et de réadaptation (Sofmer), comme la société montpelliéraine Resilient pour sa solution Walk Me.

    Ce système, qui a l'allure d'un walkman (baladeur à cassette audio), repose également sur la stimulation rythmique auditive. Sur son site internet, la société rapporte des résultats d'une évaluation par autoquestionnaire de 44 patients atteints de la maladie de Parkinson ayant utilisé le dispositif pendant sept jours, note-t-on.

    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    Realize, le programme d'AstraZeneca pour dénicher des start-up dans le domaine de l'oncologie

    Acteurs

    Comment le Digital Pharma Lab veut devenir le premier accélérateur de la pharmatech en Europe

    PARIS (TICpharma) - Créé en juin 2019, le Digital Pharma Lab veut "faire le lien entre les start-up de la pharmatech et les laboratoires pharmaceutiques pour accélérer l'innovation digitale dans le secteur et faire rayonner l'écosystème pharmatech en Europe", a expliqué à TICpharma Pascal Bécache, cofondateur de la structure.

    0 200

    Acteurs

    CES 2019: les technologies de neuromodulation comme réponse à la crise des opioïdes

    LAS VEGAS (Nevada) (TICpharma) - Des représentants d'Abbott, Medtronic et Boston Scientific ont pointé les progrès réalisés par les technologies de neuromodulation et leur intérêt pour répondre à la crise des opioïdes aux Etats-Unis, à l'occasion d'une conférence organisée dans le cadre du Consumer Electronics Show (CES), qui s'est tenu début janvier à Las Vegas.

    0 644

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 1 =