TIC Pharma

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Santé numérique: les industriels sondent les candidats à la présidentielle

    0117

    PARIS (TICpharma) - L'alliance eHealth France, qui regroupe des organisations professionnelles d'industriels de la santé, a interpellé les candidats à l'élection présidentielle afin de connaître leurs programmes pour "développer et promouvoir la filière de la santé numérique", a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué.

    L'organisation a adressé un courrier aux 11 candidats leur demandant de se positionner sur cinq points portant sur "la transformation de la santé par le numérique":

    • quelles sont selon vous les axes d’action prioritaires pour favoriser le développement du numérique en santé?
    • comment comptez-vous favoriser un développement pérenne de la télémédecine sur tout le territoire?
    • quel rôle souhaitez-vous donner aux données de santé dans l’exercice de la médecine et le pilotage du système de santé?
    • quel rôle souhaitez-vous voir les acteurs du numérique en santé jouer dans la gouvernance du système de santé?
    • comment souhaitez-vous favoriser une programmation pluriannuelle de la transformation du système de santé? Etes-vous favorable à une programmation sur 5 ans?

    Les réponses seront publiées sur les sites internet de l'alliance eHealth France et des fédérations professionnelles la constituant.

    Le courrier rappelle aux candidats à la présidentielle les "bénéfices" susceptibles d'être apportés par l'e-santé pour les patients (solutions permettant d’améliorer les soins, le suivi des traitements et la qualité de vie), les professionnels de santé (meilleure coordination et efficacité) et le système de soins (vecteur d’amélioration de son efficience).

    eHealth France évoque aussi la "compétitivité économique de la France", présentée comme un "marché à fort potentiel qui représente aujourd’hui 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 30.000 emplois".

    L'alliance regroupe le Leem (Les entreprises du médicament), le Snitem (Syndicat national de l'industrie des technologies médicales), le Lesiss (Les entreprises des systèmes d'information sanitaires et sociaux) et le Syntec Numérique (Syndicat professionnel des entreprises de services du numérique, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies).

    La Feima (Fédération des éditeurs d'informatique médicale et paramédicale ambulatoire) comptait aussi parmi les membres fondateurs de l'alliance, en octobre 2015. Elle n'en fait plus partie depuis début février 2017.

    Guillaume Bietry

    À suivre

    Roche prépare l'arrivée en France du premier capteur implantable pour la mesure du glucose en continu

    Politique

    Présidentielle: ce que les candidats proposent pour allier santé et technologies numériques

    PARIS (TICpharma) - Protection des données, soutien à l'industrie pour le développement de nouvelles technologies de santé, recours à l'e-santé pour de meilleurs soins et plus de prévention: à l'avant-veille du 1er tour de l'élection présidentielle, TICpharma revient en détail sur les propositions des 11 candidats dans les domaines de la santé et du numérique.

    0127

    Politique

    Espoirs et attentes des industriels autour du comité stratégique du numérique en santé

    PARIS (TICpharma) - La mise en place du comité stratégique du numérique en santé (CSNS) le 24 janvier a été saluée par les industriels du secteur qui ont expliqué à TICpharma attendre de cette nouvelle gouvernance de l'e-santé de réels progrès en termes de développement des usages et de transformation des modèles économiques et organisationnels.

    0120

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 7 =