TIC Pharma

    L’actualité numérique des industries de santé

    Solutions

    Callimedia déploie sa nouvelle plateforme d'e-learning chez Gilead et Otsuka

    089

    MONTPELLIER (TICpharma) - L'entreprise spécialisée dans la création d'outils de formation en ligne Callimedia a livré en décembre sa nouvelle plateforme d'e-learning, conforme aux bonnes pratiques de fabrication du médicament (BPF), aux laboratoires Gilead et Otsuka, a indiqué à TICpharma Gérard Peccoux, président co-fondateur de Callimedia.

    Callimedia a investi 600.000 euros pour le développement de cette plateforme qui est "la première à satisfaire les obligations figurant en annexe des bonnes pratiques de fabrication des substances actives et des médicaments à usage humain [BPF]", a mis en avant Gérard Peccoux.

    L'annexe 11 des BPF publiées en décembre 2015 au Bulletin officiel du ministère des affaires sociales et de la santé détaille une série de mesures de sécurité, de gestion du risque, de traçabilité et de stockage des données que doivent respecter les systèmes informatisés utilisés dans le cadre de l'activité d'un laboratoire pharmaceutique.

    "Lorsque l'on annonce qu'un délégué médical a rempli 82% des objectifs de sa formation, il faut que ce chiffre soit documenté et traçable par le biais d'un plan d'assurance de la qualité de la plateforme. Les laboratoires en ont besoin car les organismes certificateurs vérifient la conformité aux BPF", a expliqué Gérard Peccoux.

    C'est la raison pour laquelle Gilead et Otsuka n'ont pas attendu le lancement officiel de la nouvelle plateforme de Callimedia, prévu en mars 2017 dans le cadre du salon du digital learning organisé à Paris, afin de la déployer dans leurs structures.

    Concrètement, la plateforme d'e-learning permet de proposer des formations sur mesure aux professionnels de santé et délégués médicaux des laboratoires, et de gérer le déroulement de ces formations qui peuvent se faire sur PC, tablette ou smartphone.

    Interactivité et "blended learning"

    "Un laboratoire qui commercialiserait un nouveau médicament dans le domaine de l'immuno-oncologie et dont les délégués médicaux connaîtraient bien le domaine de l'oncologie, mais moins l'immunologie, peut s'adresser à nous pour créer des modules de formation spécifiques sur le sujet", a illustré Gérard Peccoux.

    Son entreprise dispose d'un pôle de rédaction médicale géré par un pharmacien et d'un comité scientifique comptant une trentaine de professeurs de médecine pour écrire les modules. Un directeur artistique et deux ingénieurs pédagogiques s'assurent du design, de l'ergonomie et de l'interactivité proposée dans les formations.

    "On en a fini avec les modules descendants et linéaires. Nous sommes capables de construire des modules réellement interactifs et différenciant, qui utilisent de l'animation 2D et 3D, proposent des mises en situation, des cas cliniques ou de comptoir", a souligné Gérard Peccoux.

    La plateforme a également intéressé les laboratoires Gilead dans la mesure où elle permet de gérer le "blended learning", formation mixte alliant apprentissage en ligne et en présentiel.

    "Le recours au e-learning est devenu une pratique courante dans la quasi-totalité des laboratoires, notamment afin de satisfaire à l'obligation de formation des délégués dans le cadre de la charte de la visite médicale et obtenir la certification de la Haute autorité de santé [HAS]", a constaté le co-fondateur de Callimedia.

    Politique tarifaire

    Les tarifs appliqués par l'entreprise dépendent des besoins du client et sont calculés au nombre de pages-écran, c’est-à-dire d'étapes du module qui s'affichent à l'écran de l'utilisateur.

    Pour un module d'une vingtaine de minutes comprenant des activités pédagogiques et un quizz de validation des connaissances, le service est facturé "entre 4.000 et 5.000 euros", a indiqué Gérard Peccoux, ce qui correspond à un tarif entre 200 et 225 euros par page-écran.

    Lorsque le module comprend aussi des modélisations 3D, des cas cliniques et des vidéos, le coût de la page-écran "peut aller jusqu'à 400 euros", a-t-il ajouté.

    Fondée en 2000, l'entreprise Callimedia est fortement présente sur la formation des professionnels de santé et des personnels des laboratoires pharmaceutiques. Elle réalise 80% de son chiffre d'affaires dans le domaine de la santé.

    Elle affiche sur son site internet une large palette de clients dans le domaine pharmaceutique (dont Chiesi, Genzyme (groupe Sanofi), Roche et Lilly), chez les fabricants de dispositifs médicaux (Abbott, Air Liquide Santé, Sorin Group (aujourd'hui LivaNova)) et dans les établissements de santé et sociétés savantes.

    Elle fournit également des prestations d'édition d'applications mobiles de santé et de retransmissions en live et en différé d'évènements scientifiques.

    Raphael Moreaux

    À suivre

    Expérimentation, évaluation, accès au marché: un Lab Santé francilien au chevet des innovateurs

    http://www.doctors20.com/

    Solutions

    Johnson & Johnson signale un risque de piratage d'une pompe à insuline

    NEW BRUNSWICK (New Jersey) (TICpharma) - Le groupe Johnson & Johnson (J&J) a indiqué à des patients qu'il avait été informé d'un risque de piratage informatique de l'une de ses pompes à insuline, jugeant toutefois que ce risque était faible.

    0120

    Solutions

    Connectivité, interopérabilité et sécurité: trois défis du dispositif médical

    PARIS (TICpharma) - Chef de projet IT chez B.Braun Medical, Sébastien Topin a détaillé les défis auxquels font face les fabricants de dispositifs médicaux lors d'une conférence "Santé connectée" organisée le 20 septembre par Les Echos.

    0117

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 9 =